Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Mélsuine Mallender’

La Mongolie était attendue et redoutée, elle tient toute ses promesses. La beauté des paysages et l’accueil sans faille des nomades de la steppe feront partie des meilleurs

Steppe et montagnes

souvenirs de ce périple solitaire. Les routes assurément des pires… Quoi que l’on dit souvent que les moments les plus dures sont ceux dont on se rappelle le plus. Alors pas de doute, j’en aurais pour des années… Les routes sont souvent en très mauvais états, jamais pavées bien entendu et parfois inexistante. La pluie, un peu trop fréquente depuis l’arrivée de Mélusine dans ce pays de hauts plateaux transforme les chemins en torrents de boues absolument impraticables. Une seule solution alors, s’arrêter et attendre que le terrain s’assainissent un peu.

Les ornières ne sont pas toujours évitable. Résultat, la moto et sa « cavalière » souffre, avec une fatigue qui s’accumule et les premières casses importantes. Il y a deux jours, c’est la suspension centrale qui a cassée net, avec à la clef quelques heures de marche pour trouver de l’aide (ici, aucun téléphone de fonctionne en dehors des villes) et une soudure de fortune qui devra tenir au moins jusqu’à Ulaan Baatar. Ce n’est que là qu’une pièce de rechange pourra être trouvée ou, à défaut, peut-être une meilleure réparation effectuée. En attendant, rouler entre 20 et 30 km/h pour éviter le trous et autres pièges… Ce qui ne fait pas avancer la moyenne ! Mais le moral reste bon tant les découvertes sont nombreuses. A suivre donc…

Petite information comme un clin d’œil en arrière : Il y a une année nous terminions l’expédition Hielo Continental 2009 avec Christian Clot (www.christianclot.com) et aujourd’hui un article sur les aventuriers parait dans le Monde Magazine (supplément du quotidien) avec une photo de cette expédition en double page (dans la pampa… une autre image de steppe dans un sens. Et avec moi dessus en plus. Bon de dos… Mais moi quand même :)). Cela rappelle de bons souvenirs.

Mongolia was much expected and feared. It has kept its promises. The beauty of the country and the warmth of the nomads in the steppe will remain some of the best memories of this solitary journey. And the roads… no doubt part of the worst. Although one often says that the worst moments are the ones you remember best. No doubt she’ll remember those for years… The roads are often in poor state, never paved of course and sometimes… non existent. The too frequent rain pours since Mélusine’s arrival change the roads of this high plateau country into torrents of mud that you cannot drive on. The only solution when it happens is to stop and wait until the ground sucks it up a bit.

Ruts are not always visible which means that bike and rider suffer. This leads to exhaustion that cumulates with the first major damages. Two days ago, the central suspension broke. This has meant several hours pushing the bike to find help (no phone outside towns here). The welding job which was done then will have to hold until Ulaan Baatar. There either Mélusine finds a spare to replace the suspension or the repair can be strengthened. In the mean time she has to drive between 20 and 30 km/h to avoid holes and traps. This is going to slow her average speed tremendously but the moral is good as there is so much to discover. To be continued…

Small info like a wink for the past: A year ago, Christian Clot and Mélusine did the Hielo Continental 2009 (www.christianclot.com). Today Le Monde Magazine has published a two page photo of this expedition (in the pampa… another steppe scenery). You can see Mélusine from the back on it . This brings back good memories.

Read Full Post »